Z-Corps : apocalypse zombie

zcorps-ecran

Règle n° 1 : le cardio

Courreeeeeeeeeez !!!!  Je fais un petit retour sur un jeu que j’affectionne tout particulièrement : Z-Corps. Pas si récent que ça, ce JDR a quelques années déjà mais il m’a marqué. D’abord parce que c’est un peu grâce à lui que je suis devenu acteur dans le monde du jeu à mon humble niveau, et surtout parce qu’il m’a fait rencontrer les membres du 7e Cercle et sympathiser avec eux puisqu’ils sont devenus des amis.

Quand le jeu est sorti, il avait tout pour me plaire, ne serait-ce que par le thème ; je suis fan de série Z, des films d’horreurs, et parmi ceux ci tout particulièrement des zombies depuis de nombreuses années. Z-Corps nous propose deux approches du genre : soit jouer des survivants, dans un esprit proche de la série Walking Dead, ou bien jouer des Z-Corps, une milice spécialement créée dans le but de lutter contre les hostiles (les zombies quoi). Bien évidemment il est tout à fait possible de commencer une campagne avec des survivants puis de les faire rejoindre les Z-Corps.

Règle n° 2 : Double dose

Vous me direz, les zombies, c’est vu et revu, il y a de nombreux jeux sur ce thème, professionnels ou amateurs. C’est vrai, mais chacun braque le projeteur sur une approche particulière et finalement ils ne sont pas vraiment redondants. Là où je trouve que Z-Corps est particulièrement bien fait, c’est qu’il joue sur les clichés du genre, tout en y apportant une dose d’originalité qui fait tout son sel. Le fond est vraiment travaillé et apporte suffisamment de rebondissements pour surprendre les joueurs sur des heures et des heures de jeu tout en offrant un large panel de thématiques allant du « seek & destroy » jusqu’aux manipulations politiques les plus vicieuses.

zcorps couvertureComme toutes les gammes du 7e Cercle, Z-Corps est une gamme fermée, c’est à dire que le nombre de suppléments de jeu est arrêté dès le départ. Chacun d’entre eux apporte un éclairage sur un aspect particulier de l’univers et présente l’évolution de la contagion. Le premier, mon préféré, intitulé « 8 semaines plus tard » donne toutes les clés au meneur pour animer des parties impliquant principalement des survivants, comment faire une road map et autre joyeusetés. Comme dans Qin, ou dans Yggdrasill, chaque supplément contient aussi systématiquement un scénario pour la campagne qui s’étend du début à la fin de la gamme. Pour ce jeu, la campagne, très prenante, forcera les joueurs à réfléchir et prendre des décisions cruciales pour la survie de l’humanité, ils découvriront au fur et à mesure les secrets et les conspirations qui donnent toute sa profondeur à l’univers de fond. Peut-être même découvriront-ils comment la contamination a commencé, qui en est responsable… Même si vous n’êtes pas séduits par le D6 System qui motorise la bête, et qui reste simple et efficace, le background à lui seul mérite qu’on s’y attarde. Dans le pire des cas, certaines adaptations ont déjà été proposées ici ou là sur internet, avec une version simplifiée du D6 ou encore le Corpus Mechanica de Yno, ou même d’autres encore.

Règle n° 31 : Vérifier la banquette arrière

On pourra reprocher ce qu’on veut à Z-Corps, les coquilles de la première impression, un thème usé jusqu’à la trame ou je ne sais quoi d’autre. Il n’en reste pas moins que c’est un jeu que je classe sans hésiter dans mon top 5 personnel ! Et je ne suis pas le seul à avoir été séduit, son succès en boutique parle pour lui. J’ai le plaisir de posséder les deux écrans de jeu différents (le dernier en date affiche l’illustration en haut de cet article côté joueur) qui sont e toute beauté, et j’ai trouvé tant de matériel de jeu et de bonne idées dedans que j’y ai fait jouer des dizaines et des dizaines de parties sans qu’elles se ressemblent.

A l’heure où j’écris ces lignes, il ne reste plus que deux suppléments à paraître : « Dead in Washington » et « Dead in New York » dont les scénarios devraient bouleverser votre vision des choses et ouvrir d’avantage de portes encore pour plus de plaisir de jeu.

Comme d’habitude, si vous voulez parler du jeu, n’hésitez pas à commenter ou à m’écrire, je me ferai un plaisir de vous expliquer dans les détails tout ce qui me plaît ici, et pourquoi cet univers est si riche. Mais ici, je ne spoilerai pas. En attendant, évitez de faire du bruit, regardez derrière vous, et surtout, visez la tête !

WP_20160920_00_12_17_Pro

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s