Boeuf asiatique au saté

boeuf sate

De temps en temps, j’aime bien manger dans un bol, souvent une préparation de viande, de poissons ou de légumes déposée sur du riz blanc. Aujourd’hui je vous propose ma version du bœuf saté. Rapide à faire, délicieux à manger ! Le seul problème rencontré avec cette recette, c’est que malgré les épices mes enfants n’ont rien laissé donc il n’y avait pas de rab’…

Ingrédients (5 personnes)

  • 800g de bœuf (je prends de la hampe pour cette recette)
  • 1 poireau
  • 2 oignons
  • 1 bouquet de coriandre
  • 1 cs. de gingembre frais émincé
  • 2 cs. de poudre saté (bien remplies selon les goûts)
  • 1 cc. de poudre de piment de Cayenne
  • 1 cs. de nuoc-mâm
  • 3 cs. de sauce soja
  • 2 cs. de sauce d’huître
  • 2 cs. d’huile de tournesol
  • 2 cs. d’huile de sésame

Préparation

  1. Dans une poêle, faire revenir à feu vif les oignons et le poireau finement émincés avec les huiles de tournesol et de sésame.
  2. Couper la hampe de bœuf en lamelles et les ajouter dans la poêle une fois que les oignons et le poireau sont devenus fondants.
  3. Ajouter aussitôt le saté et le piment, bien mélanger.
  4. Lorsque la viande est devenue saignante, ramener à feu doux (il doit rester du jus).
  5. Ajouter le gingembre, le nuoc-mâm, la sauce soja et la sauce d’huître. Bien mélanger.
  6. Lorsque la préparation présente une consistance crémeuse, retirer du feu et y ajouter la coriandre finement ciselée.
  7. Dans un bol, déposer un lit de riz blanc et recouvrir d’une généreuse portion de bœuf.
  8. Déguster aussitôt.

Pour le riz blanc, depuis que ma femme a investi, nous ne jurons plus que par le rice-cooker. Le gros avantage c’est qu’on le lance avant toute la préparation du bœuf, et l’appareil va garder le riz au chaud jusqu’au moment du dressage.

Et voila, simple et rapide à préparer, à déguster avec des baguettes évidemment. Bien entendu, préparer ça pour une partie de JDR est très facile, et l’avantage du bol c’est que ça prend moins de place qu’une assiette à côté de la feuille de personnage. Sans surprise, je vous invite à jouer à Shayô avec ce plat, mais je ne vous en voudrai pas si vous vous lancez dans un Qin ou même un Légende des 5 Anneaux, soyons fous !

Bon appétit !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s