Cervelle de veau aux câpres

cervo

Pas de gamins à la maison en fin de semaine dernière, on va pouvoir se faire plaisir sans restriction niveau bouffe donc ! Il y a un bon moment que je guette l’occasion de remanger de la cervelle, d’une part parce que j’adore ça, d’autre part parce que ça fait loooonnngtemps que je n’en ai pas mangée. En plus elles étaient en promo ce weekend.

J’avais peu de temps pour préparer, alors je suis parti sur ma recette la plus basique, mais aussi celle qui finalement me plaît le plus !

Ingrédients (pour 4 personnes)

  • 2 cervelles de veau
  • 4 grosses pommes de terre
  • 50g beurre
  • 2 cs. de crème fraîche
  • 3 cs. de câpres en bocal
  • le jus d’un demi citron
  • 1/2 cc. de muscade en poudre
  • sel et poivre

Préparation

  1. Mettez les cervelles à tremper dans un saladier d’eau froide vinaigrée, pendant une vingtaine de minutes.
  2. Pendant que les cervelles trempent, épluchez les pommes de terre, coupez les en gros morceaux et mettez les à cuire dans une grande casserole d’eau salée jusqu’à ce qu’elles soient tendres à cœur.
  3. Retirez la membrane extérieure des cervelles. C’est assez gore à faire, mais le résultat final sera plus appétissant et ça évitera que le sang donne une note d’amertume malvenue. Coupez les ensuite chacune en trois morceaux de même taille.
  4. Faites revenir les cervelles à feu moyen environ 5 minutes dans une poêle avec du beurre, sans cesser de les arroser de beurre et en les retournant fréquemment de manière à ce qu’elles colorent bien uniformément et que ça crée une enveloppe croustillante. Salez et poivrez à votre goût.
  5. Déglacez au jus de citron rapidement et réservez.
  6. Écrasez les pommes de terre pour en faire une purée, incorporez-y la crème fraîche, la muscade en poudre, salez et poivrez.
  7. Pour la sauce, j’ai utilisé une méthode simple : fondre le beurre 2 minutes au micro-onde à puissance moyenne, incorporez-y les câpres égouttées (mais pas rincées, elles doivent rester vinaigrées).
  8. Vous pouvez dresser et déguster !
  9. Ah oui, accompagnez les d’une bière blanche aux notes d’agrume, ça passe encore mieux.

La cervelle ce n’est généralement pas le plat qui remporte l’unanimité, et c’est bien dommage parce que c’est vraiment très bon, même si la préparation est un peu gore… Il m’arrive de les préparer panées, c’est aussi très bon et ça a l’avantage de dissimuler l’aspect « film d’horreur » de cet aliment. seulement c’est plus long à faire et puis là, il n’y avait que mon amour et moi, et nous on aime ça tous les deux !

Et si on faisait du jdr avec ça ? Là, je ne vois pas des milliers de solutions, le genre s’impose de lui-même pour une soirée à thème : ce sera pour accompagner du Z-Corps ou du Apocalypse Zombie évidemment…

Bon appétit !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s