La Voie à suivre seul

pandamouraiLe dernier texte connu de Miyamoto Musashi est le Dokkodo, la Voie à suivre seul. Il s’agit d’une série de 21 maximes qu’il aurait écrite quelques jours avant sa mort, un condensé de son enseignement. Ce texte est bien sûr à remettre en perspective par rapport au personnage lui-même, à sa légende et au contexte historique (début de la période Tokugawa, ou l’époque Edo). Ce texte est un manuel de vie et de comportement assez ascétique et implique un engagement absolu dans la Voie du sabre peu compatible avec notre mode de vie moderne.

Cependant, un certain nombre de ces propositions peuvent être transposées à notre XXIe siècle et qui veut s’astreindre à une étude soutenue, à une pratique régulière pourra trouver un lien, une image, ou encore un conseil parmi ces quelques mots d’un des plus grands samouraï du Japon médiéval. C’est ce qu’aujourd’hui je mets un point d’honneur à faire ; je suis la Voie du sabre, je pratique le kenjutsu depuis plusieurs années, et chaque année je tâche de pratiquer un peu plus, seul ou avec d’autres.

dokkodo

 On en parle, on en parle, mais qu’est-ce qu’il raconte le dokkodo finalement ? Le voici donc in extenso dans l’image ci-dessus… Bon, votre japonais est peut-être un peu rouillé, en voila une traduction !

  • Ne pas contrevenir à la Voie immuable à travers les temps.
  • Éviter de rechercher les plaisirs du corps.
  • Être impartial en tout.
  • N’être jamais cupide durant toute la vie.
  • N’avoir aucun regret dans les affaires.
  • Ne jamais jalouser autrui en bien ou en mal.
  • Ne jamais être attristé par toutes séparations.
  • N’éprouver aucune rancune ou animosité vis-à-vis de soi ou des autres.
  • N’avoir aucun désir d’amour.
  • N’avoir aucune préférence en toutes choses.
  • Ne jamais rechercher son confort.
  • Ne jamais rechercher les mets les plus fins afin de contenter son corps.
  • Ne jamais s’entourer, à aucun moment de la vie, d’objets précieux.
  • Ne pas reculer pour de fausses croyances.
  • Ne jamais être tenté par aucun objet autre que les armes.
  • Se consacrer entièrement à la Voie sans même craindre la mort.
  • Même vieux n’avoir aucun désir de posséder ou d’utiliser des biens.
  • Vénérer les bouddhas et divinités mais ne pas compter sur eux.
  • Ne jamais abandonner la Voie de la tactique.

seiho en solo

Bon, et pourquoi je vous parle de ça finalement ? Si vous avez lu mes différents articles sur les arts martiaux vous savez que je nourris une passion sans borne pour la pratique du sabre avec l’école fondée par Miyamoto Musashi justement, la Hyoho Niten Ichi Ryu. Malheureusement pour moi, pour diverses raisons je ne peux plus pratiquer au sein de l’école, je ne reçois plus de cours. Heureusement cependant, mon senseï nous avait dit qu’il nous avait déjà appris énormément, nos progrès doivent donc être réalisés par le biais d’un travail personnel, d’une étude sérieuse et régulière. C’est donc ce à quoi je tends à présent, ce que je sais, je le mets en pratique, je travaille les gestes avec acharnement de manière à maintenir mon niveau.

liam toraburiMaintenant je travaille seul. Enfin seul dans mon étude, je ne le suis pas vraiment en réalité, parce qu’ils sont une dizaine dans ma ville à avoir commencé à pratiquer avec moi et je ne les abandonne pas, tout comme eux ne m’abandonnent pas en choisissant de continuer ensemble la pratique du kenjutsu quel que soit leur âge (de 8 à 65 ans) qu’ils soient femmes ou hommes. Nous allons donc renommer notre association pour lui donner un nom plus neutre car nous étudions le sabre, même si le cœur de notre pratique reste inchangé, nous manions le sabre comme je l’ai appris, comme je continue à le faire.

 groupe3

On ne sait jamais vraiment de quoi demain sera fait, encore moins lorsqu’on se projette à plusieurs années, mais ma progression personnelle sur la Voie du sabre est maintenant une Voie à suivre seul, je suis le seul garant de mes progrès. Et une chose est sûre, dans le doute il faut toujours revenir aux bases et je me réfère à présent à la dernière maxime du Dokkodo :

« Ne jamais abandonner la Voie de la tactique »

 

3 réflexions sur “La Voie à suivre seul

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s