Ce weekend c’était fête médiévale !

tournoi
Tous les ans, depuis que j’habite Dourdan il y a un rendez-vous à ne pas manquer et ça se passe toujours le premier weekend de juin : la fête médiévale ! Des spectacles, des ateliers, des animations et des dizaines de stands dans la ville qui prend pour l’occasion une ambiance festive de bon aloi, d’autant que nous avons eu de la chance avec la météo qui a décidé de nous laisser un temps chaud et magnifique entre deux semaines orageuses. Laissez moi donc vous parler un peu de ma ville.

chateauPour commencer, sachez que avons avons le bonheur d’avoir au centre ville deux monuments historiques majeurs : le château, magnifique édifice philippien du XIIIe siècle en super état, et l’église Saint Germain d’Auxerre (juxtaposée au château) datée du XIIe au XVIIe siècle. Les deux peuvent se visiter et valent le coup. Mais le weekend dernier, c’était tout ce qui se passait autour qui était intéressant…

med enfantsUn peu partout, du centre-ville (où se tient habituellement le marché) à l’esplanade de l’hôtel de ville des dizaines d’échoppes diverses et variées ont fleuri entre les bottes de paille et les gonfanons. On pouvait voir déambuler ça et là, vendeurs et artisans, saltimbanques et chevaliers, ainsi que quelques visiteurs qui ont bien voulu se prêter au jeu et participer à l’ambiance en revêtant pour quelques heures un costume médiéval ou au moins d’inspiration médiévale.

med bar maelys Bien entendu, de notre côté, c’était costume o-bli-ga-toi-re !!! Et même les copains qui nous ont rejoint ont fait un effort vestimentaire pour se fondre dans la foule hétéroclite. Pour vivre au mieux l’ambiance, c’est dans la cours du château qu’il fallait se rendre, là ou plusieurs compagnies de reconstitution ont monté un campement vivant et animé à toute heure du jour. La nuit aussi probablement mais je n’y étais pas.camp On trouvait là des reconstitutions de combats dans la petite lice improvisée, et tout autour différentes tentes d’exposants avec de quoi se restaurer (aaaaah, les crêpes au feu de bois…) où se cultiver en en apprenant un peu plus sur les métiers d’époque, démonstration à l’appui. Bien entendu, les visiteurs avaient aussi l’opportunité de grimper tout en haut du donjon et avoir ainsi une vue imprenable de l’ensemble de la ville.

med ian 2med maelysAu milieu de ce beau monde se trouvait un autre stand, qui passait presque inaperçu, celui de l’amicale du patrimoine dourdannais qui organisait comme chaque année le concours de photos de costumes. cette année, nous avons décidé de tenter notre chance ! En effet, pour les éditions précédentes nous ne savions pas qu’un tel concours existait, et puis on peut gagner une nuit à l’hôtel Blanche de Castille (un excellent établissement de la ville et des repas à la taverne, pour peu que les costumes soient faits main. c’est évidemment le cs puisque c’est ma chérie qui a tout cousu.

porte chateauA l’extérieur, du côté de la mairie se tient le dimanche après midi l’événement majeur du festival : le tournoi de chevalerie. Là on a du grand spectacle, des chevaliers en armures complètes, parés de couleurs chatoyantes montant de fringants destriers mettent le feu à la lice au cours d’un affrontement équestre magnifique. Le fracas des lances brisées et les fanfaronnades des participants, accompagné de la maestria équestre des cascadeurs en font une attraction vraiment spectaculaire et plaisante.

programmeDeux autres animations sont également à voir absolument. J’ai malheureusement manqué cette année le spectacle de feu du samedi soir, où jongleurs, acrobates, conteurs et danseurs se volent la vedette tour à tour. Il y a aussi le spectacle des rapaces, nocturnes ou diurnes, vous vous laisserez envoûter par la majesté de ces volatiles qui passent à quelques centimètres à peine de vous.

med familyCette revue ne serait pas complète si je n’évoquais pas les dizaines d’artisans et de commerçants ayant fait le déplacement, ainsi que les commerçants de Dourdan ayant joué le jeu et qui proposent leurs produits adaptés au contexte. Artisans maroquiniers, forgerons, joailliers…bar fete 2 Brasseurs, tailleurs, fabriquants de cierges, ou taillandiers, on trouve un large panel d’échoppes diverses et variées. Je pourrai même vous parler des beignets de pâte levée aux pommes ou des alcools artisanaux, tout est fait pour passer un bon moment ! Alors si vous passez dans le coin l’année prochain, souvenez vous c’est le premier weekend de juin, n’hésitez pas à vous plonger quelques siècles en arrière pour profiter de la fête. Et si d’aventure vous voulez vous immerger, venez en costume et à défaut, contactez moi pour vous en faire un sur mesure, ma douce dulcinée est toujours couturière et peut proposer ses services. Si je vous fais trop peur, contactez là directement ou faites un tour sur son site : Pistaches Prod.

Alors, on se voit l’année prochaine ? En attendant, je vous dis à bientôt pour un nouvel article, on restera dans le moyen-âge mais beaucoup plus fantastique puisque je vous parlerai de la dernière édition jeu de rôle le plus célèbre du monde : Dungeons & Dragons !

med bar

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s