La Voie à suivre seul

pandamouraiLe dernier texte connu de Miyamoto Musashi est le Dokkodo, la Voie à suivre seul. Il s’agit d’une série de 21 maximes qu’il aurait écrite quelques jours avant sa mort, un condensé de son enseignement. Ce texte est bien sûr à remettre en perspective par rapport au personnage lui-même, à sa légende et au contexte historique (début de la période Tokugawa, ou l’époque Edo). Ce texte est un manuel de vie et de comportement assez ascétique et implique un engagement absolu dans la Voie du sabre peu compatible avec notre mode de vie moderne.

Cependant, un certain nombre de ces propositions peuvent être transposées à notre XXIe siècle et qui veut s’astreindre à une étude soutenue, à une pratique régulière pourra trouver un lien, une image, ou encore un conseil parmi ces quelques mots d’un des plus grands samouraï du Japon médiéval. C’est ce qu’aujourd’hui je mets un point d’honneur à faire ; je suis la Voie du sabre, je pratique le kenjutsu depuis plusieurs années, et chaque année je tâche de pratiquer un peu plus, seul ou avec d’autres. Lire la suite

Publicités

J’peux pas, j’ai kenjutsu !

Stage_STBrice_Niten_Ichi_Ryu_2016

Il y a un bon moment que je n’avais pas écrit un article pour mon blog, et plus longtemps encore que je n’avais pas parlé de la Hyoho Niten Ichi Ryu, mon école de Kenjutsu… Il est donc temps de réparer cet oubli ! Lire la suite

Un stage de sabre à Dourdan !

flyer stage
Si vous suivez un peu ce blog ou que vous me connaissez, vous savez que je suis passionné d’arts martiaux et tout particulièrement de l’école de kenjutsu que je pratique depuis quelques années… Ce que vous ne savez peut-être pas encore en revanche, c’est que sous l’impulsion de Nguyen senseï, mon ami Christophe et moi allons donner un cours commun (lui est responsable du groupe d’étude de Rungis, moi de celui de Dourdan) le samedi 25 mars à Dourdan, de 9h30 à 13h30 ! Lire la suite

Tradition et modernité

kodachi sepia

Je m’interroge parfois sur les raisons qui ont fait arrêter mon choix sur le kenjustsu de Miyamoto Musashi en matière d’arts martiaux. Quel intérêt finalement peut-on trouver de nos jours dans la pratique d’un art martial vieux de plus de 400 ans dont les traditions sont restées les mêmes qu’au commencement ? J’ai beau chercher, je n’ai pas encore de réponse toute prête. Bien sûr l’Histoire au sens large est une de mes passions, et l’étude que me propose Nguyen senseï me permet de la vivre au quotidien et même de la partager. Mais ce n’est pas tout, il y a sans doute autre chose, autre chose que je découvrirai certainement à mesure que je progresse sur la Voie du sabre, en restant fidèle à l’enseignement que je reçois. Lire la suite

Hyoho Niten Ichi Ryu

musashi2

Miyamoto Musashi, autoportrait

L’école des deux sabres de Miyamoto Musashi… J’en parle un peu sur ma page de présentation, il s’agit de l’art martial que je pratique, mais vu l’importance que cette étude représente pour moi et la place qu’elle prend dans ma vie, il me paraissait nécessaire d’y consacrer un article et vous dire pourquoi je l’aime autant.

Je ne vais pas vous faire un cours théorique ou vous raconter l’histoire de l’école et de son fondateur, vous trouverez des renseignements bien plus précis sur le site français de l’école ou même sur wikipédia. Non, je vais plutôt aborder les éléments qui me touchent tout particulièrement et qui font que je donne tout ce dont je suis capable pour l’étude et l’apprentissage du kenjutsu de Musashi. Lire la suite

Hana wa sakuragi, hito wa bushi*

* D’entre toutes les fleurs, la fleur de cerisier, d’entre tous les hommes, le guerrier.
(poème japonais. Merci à Christophe Borg, un partenaire d’étude, pour la citation)

SAM_2668

J’en parlais dans un article au mois de juin et j’y reviens à présent. Pendant 5 jours en juillet, nous étions douze élèves de la Hyoho Niten Ichi Ryu, l’école des deux sabres de Musashi, à suivre un stage de kenjutsu au cœur des montagnes pyrénéennes. Lire la suite